Partagez|

✎ La bible du parfait rpgiste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: ✎ La bible du parfait rpgiste Dim 21 Oct - 10:46

La bible du parfait rpgiste ;

Source : ©️ Sheikhan et Aliena



Qu'est ce qu'un forum rpg ?
Un jeu de rôle se décline sur plusieurs supports. Il y a bien sûr les jdr sur table, mais aussi ceux sur console, les « Grandeur nature », ceux par email, le rp sur serveur (MMORPG) et enfin, ceux auxquels nous jouons : sur forum. Sur Durmstrang, les joueurs inscrivent leurs personnages dans un contexte donné, inspiré de la très célèbre saga de Rowling. Il s'agit de faire avancer l'intrigue par le biais d'un support écrit. Un peu comme une histoire qu'on écrit à plusieurs. Le but ultime étant bien entendu de faire évoluer nos personnages en fonction des péripéties.


Comment puis-je améliorer mes rps ?
Un bon RP est un RP qui, fondamentalement, donne envie d'y répondre. Il a un certain punch et fournit à l'autre joueur des éléments suffisants pour faire avancer l'action. Le rythme d'un message est un peu sa trame : il correspond à une structure « toute faite » qui ne doit pas changer. Par-dessus cette structure, vous pourrez affiner et nuancer ce rythme, le rendre plus percutant grâce à votre style. Il s'agit de l'éternel triptyque « Situation initiale ou introduction/Élément déclencheur et développement/Situation finale ou chute » (ou, pour les dissertations « Intro/développement/conclusion »). Eh oui, il n'existe pas trente-six façons de rendre un texte percutant... RP y compris. Un peu d'action que diable ! L'action dans un message ne se définit pas au singulier : il y a certes l'action principale (unique !), mais il ne faut pas oublier de faire vivre son personnage. Par conséquent, il faudra ajouter des actions secondaires : les petits gestes du quotidien (croquer une pomme, prendre un livre, etc...) et ceux qui accompagnent certaines émotions (les tics de nervosité, le recul ou le sursaut en cas de surprise, etc...). Attention toutefois à ne pas perdre de vue votre objectif principal ! Il est essentiel de faire réfléchir votre personnage. On distingue plusieurs façons de procéder : Introspection : Le RP sera lent, plutôt psychologique. L'introspection est utile à petite dose lorsque votre personnage apprend quelque chose qui lui cause un choc ou est d'humeur mélancolique/pensive. Ajoutons qu'il ne fait pas grand chose de plus que ça. Qu'on se le dise néanmoins : un topic exclusivement tourné là-dessus est chiant. L'introspection est un outil à utiliser avec modération. Motivation : Elle est à l'origine d'une action et peut aller d'une phrase à un paragraphe selon sa complexité. Pour garder l'intérêt du lecteur intact, évitez de trop détailler : c'est ce genre de réflexion du personnage qui permet le mystère en évitant de trop en dire. Flashback : Là encore, usez-en avec modération. Un flashback peut aller d'une ligne à un paragraphe (plus, il prend le pas sur le RP et... casse le rythme, encore une fois. Autant écrire une fiction centrée dessus si vous en avez tant à dire). Il sert à expliquer plus profondément certaines réactions du personnage : l'action du RP lui rappelle quelque chose, cela réveille des sentiments enfouis, il agit donc différemment et est influencé par ces émotions. Son intérêt se situe là et seulement là. Ces trois cas sont, à chaque fois, des outils. Il reste la réflexion de base : les pensées du personnage les plus primaires. Évitez de les séparer de la narration, c'est un procédé très artificiel et particulièrement maladroit. Faire un bon RP implique de respecter ce que nous avons dit au-dessus. Pour autant, il existe au moins deux choses que vous devez absolument éviter (à moins d'être vraiment bon, mais rares sont ceux qui peuvent se le permettre). PNJiser les autres personnages et être grosbill. Le grosbillisme est le fait d'exagérer les capacités de votre personnage. Si vous jouez sur un forum fantastique, le grosbill aura par exemple les pouvoirs les plus forts possibles, détruira tout sur son passage et provoquera tout le monde en duel dans le but de prouver sa supériorité. Dans ces cas-là, les administrateurs sortent le bazooka et réduisent le joueur en charpie avant de jeter ses restes aux crocodiles. Il est plus agréable de jouer un personnage imparfait qui ne demande qu'à évoluer que commencer le jeu en étant parfait en tout point. De plus, le fait d'être toujours supérieur aux autres personnages représente une forme d'anti-jeu : autant écrire un livre dans son coin si c'est pour être une vedette infaillible. Attention à l'orthographe !Vous pourrez donner autant de bons éléments de jeu dans un message : si vous faites plus de fautes d'orthographe que de phrases, personne ne voudra jouer avec vous. Il existe de nombreux sites (ainsi que des dictionnaires ou le Bescherelle) pour vous aider à corriger vos textes (Bonpatron (aa) par exemple). Enfin, la mise en page ! Laissez votre texte aligné à gauche (puisque nous lisons de gauche à droite) et utilisez la balise [ justify ] [ / justify ] qui alignera vos phrases en des blocs uniformes. La balise de centrage et la balise d'alignement à droite ne doivent pas servir pour du RP : elles ne font que rendre la lecture plus difficile.


Quelles sont les règles d'or du rpg ?
Il est une loi que nul n'a le droit d'ignorer : celle du copyright. Il est indispensable de créditer les auteurs que vous citez, qu'ils soient morts ou vivants, les créateurs de vos avatars et signatures, les sites dont vous vous inspirez. Pour ce faire, il vous suffit de ne pas oublier le petit signe magique : ©. Pensez également à ré-heberger les créations, c'est plus sympa ;)
avatar

MESSAGES : 37
INSCRIT DEPUIS LE : 01/03/2012
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

✎ La bible du parfait rpgiste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Durmstrang :: PROLOGUE :: Règlement & Contexte-
Sauter vers: